• Bon... on en voit la fin

    Il est temps d'en finir avec ces ours du 22 juin (ça commence à être défraîchi)... donc pas 1 mais 2, même s'il nous aura fallu un peu de temps pour le comprendre. Et 2 ours en même temps mais pas ensemble, c'est déroutant... on ne sait plus où donner de la tête !

    Nous avions donc d'un côté l'ours nageur allant d'iceberg en iceberg, là où il y avait des vieilles traces de sang

    Bon... on en voit la fin

     

    un peu frustré (et un peu flou)

    Bon... on en voit la fin

    et de l'autre côté, l'ours gras double qui finissait les restes... du nettoyage de squelette dans le moindre détail... prêt à resservir... ah non ! c'est pas comme ça que ça marche

    Bon... on en voit la fin

    pas facile à voir mais il y a en fait une mouette ivoire juste à côté (au 1er plan devant la carcasse)

    J'ai fini par en choper une juste à côté du bateau mais elle s'était déjà envolée (vous inquiétez pas, je me suis rattrapée un autre jour)

    Bon... on en voit la fin

     

    on dirait un homard géant, non ?

    Bon... on en voit la fin

     

    Quand on se "lasse" des ours (mmeuh non, je plaisante), on se rabat sur les oiseaux... jeune goéland

    Bon... on en voit la fin

     

    et "vieux" goéland

    Bon... on en voit la fin

     

    Mais tout à coup, je vois tous les objectifs qui pointent vers l'avant du bateau... ah effectivement... on a de la compagnie

     

    Bon... on en voit la fin

     

    Bon... on en voit la fin

    la bave qui coule un peu

     

    sur la pointe des pattes

    Bon... on en voit la fin

     

    Bon... on en voit la fin

     

    "ô quelle est fraîche que j'fais" (pour ceux qui voient la référence)

    Bon... on en voit la fin

     

    Bon... on en voit la fin

     

    allez... je ne suis pas une poule perdrix mouillée

    Bon... on en voit la fin

     

    un autre lieu de crime

    Bon... on en voit la fin

     

    où il arrive à trouver un petit apéritif

    Bon... on en voit la fin

     

    pendant ce temps, l'autre ne se laisse pas déconcentrer

    Bon... on en voit la fin

     

    Bon... on en voit la fin

     

    Bon... on en voit la fin

     

    dépité

    Bon... on en voit la fin

     

    le décor

    Bon... on en voit la fin

     

    et il est temps de poursuivre notre chemin

    Bon... on en voit la fin

     

    Mais pour finir, au cas où certains ne me croiraient pas quand je dis qu'il y avait 2 ours (comme toujours, vous pouvez cliquer dessus pour la voir en grand et net)

    Bon... on en voit la fin

     

     

     

     

    « Du gris... et des couleursle petit pont de bois... ou un peu de luxe »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :