• Je sens que, dans la rubrique "aurores boréales", les titres ne vont pas être très originaux ! ;-)

    Comme promis, voici quelques photos supplémentaires de cette aurore qui a duré pas mal de temps. C'est même moi qui ai fini par renoncer... plusieurs fois je croyais que c'était fini mais à peine j'avais replié les pieds du trépied que c'était reparti pour un tour ! En plus il ne faisait pas du tout froid donc pas d'excuses, mais il y a bien un moment où il faut aller se coucher !

    Un peu frustrant par moment parce que c'était haut dans le ciel au-dessus de moi donc difficile à cadrer... Il me faut un grand angle ! On conseille en général d'avoir un premier plan ou un motif "terrestre", par exemple des arbres mais ici, les arbres c'est pas facile à trouver !! wink2 En faisant des photos en ville, on peut trouver d'autres "objets" à mettre en 1er plan mais c'est un combat permanent contre la lumière des réverbères, maisons et autres sources trop intenses par rapport à l'aurore elle-même.

    Aurore du 22 Octobre

     

    Aurore du 22 Octobre

     

    Mais par moments, il faut bien déroger à la règle quand les choses se passent trop haut...

    Aurore du 22 Octobre

     

    Aurore du 22 Octobre

     

    Aurore du 22 Octobre

    Aurore du 22 Octobre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aurore du 22 Octobre

    Aurore du 22 Octobre

     

     

     

     

     

    Aurore du 22 Octobre

     

     

     

     

     

     

     

     

    Là, ça ne donne pas une super photo en tant que telle mais c'est rigolo de voir les formes que ça peut prendre...

    Et une version vidéo des photos prises en 2e partie de soirée (il vaut mieux regarder en HD même si les photos ont été beaucoup compressées ):

    http://youtu.be/JratSDNXGkA

    Si au bout d'un moment la musique vous porte sur le système, il n'y a qu'à couper le son wink2. J'ai pas eu le temps de chercher mieux !

     


    4 commentaires
  •  Pour commencer, quelques rappels express des conditions de formation des aurores boréales.

    Tout d'abord, il faut qu'il y ait une éruption solaire avec éjection de matière (CME) dans la "bonne" direction = vers nous. On peut discuter de savoir si c'est une bonne direction parce que cela peut nous causer beaucoup d'ennuis (problèmes de navigation pour les systèmes utilisant des GPS, coupures de courant majeures...) mais si on est accro aux aurores boréales, c'est LA bonne direction.

    Quand ce flot de particules arrive à 1 000 000 km de nous (rien que ça... ça fait beaucoup de 0... bcp plus que sur mon compte en banque, avant la virgule du moins), il est détecté et analysé par un satellite qui s'appelle ACE et dont les données sont accessibles librement en ligne (n'est-ce pas merveilleux ??). Hier, ça ressemblait à ça :

     

    SWPC ACE RTSW MAG & SWEPAM 24-hour Updating Plot

    Que faut-il aller voir dans ces données ??? la densité de particules qui doit être supérieure à 1 (ce qui veut dire 1 particule par cm3) pour que cela permette de former des aurores visibles, un champ magnétique vertical Bz négatif (en rouge) qui permet un couplage avec le champ magnétique terrestre et donc une pénétration des particules dans notre atmosphère, une température et une vitesse suffisamment élevées pour que les particules ont suffisamment d'énergie. Les conditions étaient donc favorables hier après-midi et soirée.

    Et effectivement, ça n'a pas loupé... Si on s'intéresse aux perturbations du champ magnétique terrestre mesurées par les magnétomètres norvégiens, on voit que ça commence à bouger un peu avant 17h UTC = 19 h heure locale, notamment au niveau de Ny ålesund (nal), Longyearbyen (lyr), Hopen (hop) et Bjørnøya (bjn) = l'île aux ours située presqu'à mi-chemin entre Svalbard et Tromsø.

    Stackplot

    Et simultanément, dans le ciel et de ma fenêtre, qu'est-ce que j'ai pu voir ??

    Aurore du 18 octobre

    Excusez le cadrage : j'ai passé l'appareil photo par la fenêtre et posé le pied photo dans la neige en contre-bas... le cadrage a été pifométrique !! ;-)

    Aurore du 18 octobre

    Suffisamment intense pour que certains arrivent à prendre des photos en ville avec leurs smartphones !

    Après, ça s'est calmé et nous avons entrepris une "expédition" dans l'Adventdalen pour s'éloigner un peu des lumières de la ville... problème, se souvenir qu'il y a potentiellement des ours dans le coin, ça refroidit ! encore plus que les -12° et la petite brise !!

    Autre problème, les illuminations parasites : l'éclairage violet et assez fort de la Vinkelstasjon (le batiment qui servait au réaiguillage des wagonnets transportant le charbon) et dans le lointain (donc moins gênant) l'éclairage de la mine 7.

    Aurore du 18 octobre

    Vinkelstasjonen

    et son éclairage qui contamine les montagnes environnantes  ! :-(

    Aurore du 18 octobre

     

    Sans parler des voitures et camions qui passent :

    Aurore du 18 octobre

    On a même failli se faire passer dessus par un attelage de 16 chiens qui "tiraient" une voiture... 1ère fois que je vois ça, en général c'est juste un chariot à roues pas une vraie voiture !

    Mais qu'est-ce que je ne ferai pas pour vous ! ;-)

    Aurore du 18 octobre

    même le pitre...

    Aurore du 18 octobre

    Le temps qu'on s'éloigne de la civilisation, l'aurore était beaucoup plus faible mais du coup on voit les tons rouges apparaître... sur la photo du moins... en vrai, on peut s'accrocher ! Avez-vous repérer les Pléïades ? (le truc qui ressemble à une mini mini petite ourse sur le côté gauche à l'aplomb du flanc de la montagne)... j'adore les Pléïades ! yes

    Aurore du 18 octobre

    Aurore du 18 octobre

    Vous pouvez voir l'intégralité des photos prises dans la soirée ici... si vous n'avez rien de mieux à faire. Rien de très spectaculaire mais la saison commence juste ! ;-)

     

    Au même moment, c'était beaucoup plus impressionnant du côté de Tromsø qui est mieux placé que nous et où les couleurs sont généralement beaucoup plus spectaculaires... la preuve :

    Photo Ole Salomonsen

    Vous pouvez voir d'autres photos prises le même soir sur spaceweather.com http://spaceweathergallery.com/aurora_gallery.html

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Eh oui... Si vous êtes attentifs, vous avez remarqué dans quelle rubrique j'ai classé l'article... "aurores boréales"...

    Je l'espérais... les conditions étaient favorables, temps bien dégagé, juste après l'équinoxe, un ciel enfin noir la nuit... et ça n'a pas loupé. Après le repas en plein air (air frais, autour de -5 sans doute), j'ai aperçu des traces dans le ciel complètement dégagé... je m'écris "nordlys" et les autres, sceptiques, de dire que c'était des nuages... mais petit à petit, ça s'est intensifié et le ciel s'est assombri et c'était clairement verdâtre... non mais... je sais de quoi je parle ! pfffffffff! no

    Malheureusement, je n'avais bien sûr pas le bon équipement : mon vieux canon 450D n'est franchement pas à la hauteur du 5D mark III, je n'avais pas de pied photo (j'ai donc squatté les pierres servant à l'arrimage des tentes d'où les problèmes d'horizontalité et de cadrage, les pierres il a d'ailleurs fallu aller les chercher à 150 m, arracher du sol gelé et les remettre en place le lendemain frown) mais j'avais quand même eu la bonne idée d'emporter mon déclencheur parce que ça ne pèse rien... je pouvais m'offrir ce luxe. Gros problème du 450D que je n'avais pas anticipé et que j'avais oublié, il n'y a aucun repère pour la mise au point manuelle, donc c'est flou... donc les photos sont nazes mais il ne fallait pas commencer la saison avec un niveau trop élevé non plus ! Il faut laisser une marge de progression... wink2

    Voici donc le diaporama

    Et un extrait pour ceux qui ne veulent pas se taper le diaporama... (qui n'est pas folichon, faut bien le dire):

    Weekend avec la Croix Rouge (3e partie)

    Weekend avec la Croix Rouge (3e partie)

     

    Un des encadrants a même fait une vidéo en time lapse qu'il a publié sur youtube... biggrin C'est un "spécialiste" des photos d'aurores boréales avec des tentes et là, c'était l'heure du coucher donc les tentes étaient éclairées pour la plupart... Je n'arrive pas à voir si je suis dessus ou pas. Il y a quelqu'un qui pourrait potentiellement être moi : j'avais une veste orange et un pantalon noir, mais les couleurs la nuit, c'est pas tiptop.

    J'aurais bien veillé un moment histoire de profiter des aurores et de prendre des photos quand il faisait plus nuit, mais j'ai soudain découvert à 22h que mes compagnons de chambrée tente étaient déjà couché pour l'un, en voie de couchage pour l'autre... Je n'ai donc pas voulu faire ma chieuse et réveiller tout le monde en me couchant plus tard sachant que la nuit allait déjà être très découpée par nos tours de garde respectifs. En plus, à 3 dans la tente Svalbard 2/3 places (3 places d'après le coordinateur de la Croix Rouge mais moi, on m'a tjs dit 2/3 places et j'ai toujours dormi à 2 ou même seule dedans), c'était plutôt à l'étroit et ils m'avaient placées le plus loin de l'entrée. Ça a été très sport pour se coucher sans écraser tout le monde surtout qu'ils avaient mis leurs chaussures devant l'entrée intérieure si vous voyez ce que je veux dire... mon sac de couchage n'était pas prêt et du coup, je n'ai pas pu m'organiser comme je voulais et comme j'aurais dû = pas de drap de soie, pas eu le temps de récupérer les trucs qu'on veut garder au chaud (batterie, lentilles, lingettes qui ont évidemment gelé pendant la nuit... les lentilles étaient en bonne voie mais j'ai échappé au pire le lendemain matin) ou faire sécher dans le sac de couchage (chaussettes et gants).

    Problème supplémentaire : mes chaussures ont gelé pendant la nuit (allez savoir comment, il ne faisait pas très froid) et au moment de mon tour de garde j'ai eu du mal à les mettre, le lendemain maton j'ai bataillé 10 minutes ! Je saurais donc que ce sont de très bonnes chaussures d'hiver pour les randos à la journée mais incompatibles avec la nuit en extérieur !

    C'était donc ma première aurore pour la saison 2014/15, avec un bon mois d'avance sur l'an passé biggrin


    1 commentaire
  • Je vois passer sur la toile les 1ères photos d'aurores boréales en Norvège et en Finlande, je reçois des messages d'alerte par spaceweather.com, mais ici, c'est encore trop tôt :-( J'attends la nuit avec impatience et ça commence à s'assombrir sérieusement, surtout avec le temps très très couvert qu'on a eu ces derniers temps.

    Je viens même de rebrancher mon halogène sur pied (mais comment ça s'appelle donc ??) en chômage technique depuis avril... aujourd'hui, à 20h45 ça commence à devenir trop sombre dedans pour lire sans éclairage... la fin d'une époque !

    Petite consultation de yr.no : lever 04:23, coucher 21:22... on a encore 17h de soleil même  si le soleil est bien caché par les nuages !

    En attendant la nuit, et pour vous mettre dans l'ambiance, je vous conseille un beau reportage de Arte sur le Svalbard et les aurores boréales à Svalbard,  http://www.arte.tv/guide/fr/048543-002/entre-terre-et-ciel?autoplay=1. Je n'ai pas de télé et je ne suis pas les chaînes françaises sur le net, mais quand il s'agit du Svalbard, je fais un effort ! Un grand merci à Toilapol qui m'a passé l'info... sinon je n'aurais jamais vu le reportage.

    Petit aparté pour les français expatriés (et les non-français qui auraient atterri sur ce blog et n'habitent pas en France) : pour pouvoir voir les programmes français qui bloquent à l'étranger, une solution facile est de télécharger captvty sur http://captvty.fr/. Je n'ai pas réussi à voir le programme sur Arte en direct, mais je l'ai téléchargé en le recherchant dans la liste des programmes disponibles sur Arte+7 ("Entre Ciel et Terre", jeudi 4 sept à 17h45. Les programmes ne restent accessibles qu'une semaine, mais une fois qu'ils sont téléchargés on peut les regarder quand on veut.

    Donc un beau programme avec des images et des gens connus (de moi) : Tempelfjord dans sa version hivernale et Kim Holmen qui s'occupait de nous lors du tour en bateau sur le Lance (et on s'était d'ailleurs rendu à Tempelfjord !), la vue sur Longyearbyen de l'autre côté du fjord... de belles aurores... l'observatoire des aurores boréales KHO Kjell Henriksen, situé au-dessus de la mine 7 tout au bout de la route... il faut même finir en chenillette. J'y avais eu droit quand on s'y était rendu en février 2008 au moment de l'inauguration... il faisait complètement nuit quand on était arrivé et on n'avait pas le droit d'utiliser un éclairage à cause des instruments en pleine action. Une de mes copassagères avait oublié que la porte de la chenillette était à un bon mètre au-dessus du sol et elle s'était ramassé la tronche dans la neige... fraîche et abondante heureusement... on avait donc entendu un cri puis un fou rire... et on n'avait absolument aucune idée de ce qui se passait parce qu'il faisait noir de chez noir !

    Point rigolo (on s'amuse comme on peut) : vers 6 min, ils sont à Tempelfjord et en arrière-plan, on devine le Noordelicht, le voilier que Basecamp fait prendre dans les glaces chaque année (ou essaie... ratage cette année).

    En attendant...

    Pour ceux qui n'auraient toujours pas compris pourquoi il fait jour pendant 5 mois et nuit totale pendant 2,5 moi (4 mois avec un crépuscule faiblard), on vous l'explique très bien avec une animation vers 9 min. On vous explique aussi rapido-presto la formation des aurores boréales.

    C'est aussi rigolo de voir la valse des motoneiges, petits points lumineux qui se baladent dans les montagnes/sur le glacier...

    En attendant...

    Et comme je suis un peu médisante... cherchez l'erreur sur cette image :

    En attendant...

    Je ne sais pas ce qui me fait dire que ça n'a pas été photographié au Svalbard ;-)

     

     

    Encore merci Toilapol yes

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique