• Après la "colombe" de l'arctique...

    Je vous avais dit que j'avais fait d'autres "rencontres" le "soir" où j'ai vu la mouette ivoire entre les 2 chenils.

    Voici donc la suite, comme promis (parfois je promets une suite qui ne vient jamais mais aujourd'hui, je tiens ma promesse wink2).

    Le long de la route entre la sortie de la ville et les chenils, j'ai en effet observé des sternes arctiques, ces oiseaux qui ont l'étrange manie de voyager d'un pôle à l'autre malgré leur petite taille... corps de petite taille et sans doute un tout petit cerveau qui ne leur permet pas de réaliser à quel point elles se compliquent la vie !wink2

    Le temps était un peu gris mais au moins, on n'est pas gêné par les ombres  quand on prend des photos ! il faut positiver !

    En tout cas, comme elles arrivent à peine et qu'elles n'ont pas encore bien pris leurs marques... et surtout pas encore pondu, pour l'instant on peut les approcher et prendre des photos assez sereinement et sans risquer sa vie ! oh Profitons-en... ça ne va pas durer !

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

     

     

     

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Une était même baguée... je ne m'imagine pas le sale quart d'heure qu'a dû passer celui qui l'a marquée !

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Pour ceux qui n'ont pas déjà testé, il faut insister sur le fait qu'elles ont un bec très très pointu et qui fait très très mal au cuire chevelu (ça rime en plus !)

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Et elles s'attaquent à tous, peu importe la taille : les rennes et les ours n'y échappent pas... Quand je me suis approchée un poil (une plume) trop près, j'ai vite regretté mon erreur et j'ai vite rebroussé chemin

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...è

    Ça fout franchement la pétoche ! oh

     

    Là, on comprend bien pourquoi elles volent si bien/de manière si efficace : l'envergure des ailes est impressionnante par rapport à la taille du corps !

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    2 jours après, un grand soleil sur le coup des 22h... comment résister à un nouveau tour dans le coin... et voici Sophie à plat ventre, étalée de tout son long sur le bord de la route avec son mégazoom... et de l'autre côté de la route 2 sternes... et entre les 2, des automobilistes intrigués (et rares heureusement !)

    Après la "colombe" de l'arctique...

    C'est qu'avec un soleil de soirée, les couleurs sont tout de suite plus intéressantes (malgré le problème des ombres gigantesques qui interfèrent !)

    Après la "colombe" de l'arctique...

    Attention, une sterne peut en cacher une autre :

    Après la "colombe" de l'arctique...

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

     

    Après la "colombe" de l'arctique...

    Que ça ne vous donne pas des cauchemars ! wink2

    « LongyearbyVERT... et longue journéeLongyearbyVERT suite et fin »

  • Commentaires

    1
    Claire
    Jeudi 18 Juin 2015 à 23:46

    Ah enfin ! Je me demandais quand ça serait le retour des sternes tueuses !!

    2
    Brunetti
    Vendredi 19 Juin 2015 à 07:51

    Les sternes arctiques, nous en avons subi les attaques à Ny-Alesund,  on avait eu le malheur d'approcher le nid alors que la mère était dessus, le mâle a foncé comme un missile, et malgré les bonnets, je peux vous dire que l'on sent bien les coups de bec, il est terrible et ne renonce pas....

    3
    maclaro
    Vendredi 19 Juin 2015 à 09:40

    Donc il faut rajouter le casque dans la valise !

    4
    Linaigrette
    Vendredi 19 Juin 2015 à 17:17

    Peut-être que Sophie vend des casques d'aviateurs en cuir dans sa boutique ?! winktongue

    5
    Vendredi 19 Juin 2015 à 20:40

    @Claire : tueuses c'est exagéré mais il y en a plus d'un qui a fini avec un trou dans le crâne

    @Brunetti : ne jamais s'approcher d'un nid, avec ou sans la mère 

    @maclaro : les sternes attaquent le point le plus haut... on a donc des "distributeurs" de piquets en plastique rouge qu'on utilise l'hiver pour marquer le bord des routes + un mode d'emploi : il faut tenir le piquet à la verticale, si attaque de sterne il doit y avoir, c'est le piquet qui prendra, mais ne pas agiter le piquet... ça risque d'énerver la sterne encore plus et si on est maladroit on peut lui donner un coup. En l'absence de piquet, on peut tendre son bras à la vertical, à condition d'avoir de bons gants : les doigts, c'est mieux que le crâne (de mon point de vue)

    @linaigrette : pour le cuir, c'est plutôt la boutique voisine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :